De l’élève au scénographe – Comment financer ses premiers projets – Mercredi 25 janvier 2017

De l’élève au scénographe – Comment financer ses premiers projets ?

 

Comment financer ses premiers projets de scénographe?
Les étudiants du Master Politique et Gestion de la Culture de Sciences Po, en partenariat avec la Haute École des Arts du Rhin, proposent une conférence sur les moyens de s’insérer dans le monde professionnel pour de jeunes scénographes.

Le 25 Janvier, de 9h à 12h 30 dans les locaux de la HEAR, nous proposerons:
9h-10h30: Présentation par les étudiants de l’IEP:
– Quels sont les modes de financement privés et publics accessibles à de jeunes scénographes?
– Quels sont les partenariats à mettre en place pour financer, soutenir et donner une visibilité à son projet?
– Quelles sont les étapes d’élaboration d’un projet?
– Comment utiliser les réseaux de résidence?
– Comment construire le budget d’un projet?
10h30 – 11h : petit-déjeuner
11h- 12h- Intervenants invités: Thomas Flagel présentera les attentes de la commission pour le spectacle vivant à la région lors des demandes de subventions. Marianne Klapisch, scénographe, offrira un retour d’expérience sur le milieu, les éventuels écueils, et la réponse aux appels d’offre.
12h-12h30: 30 minutes de Q&R..

Quels parcours professionnels pour les jeunes musiciens ? – Jeudi 26 janvier 2017

[En présence de Marc Coppey, Charlotte Juillard et d’Antoine Pecqueur]

► Présentation ◄

Les étudiants du Master Politique et Gestion de la Culture (IEP Strasbourg) et de l’association Apogée Culture, sont fiers de vous présenter leur nouveau projet en collaboration avec la Haute école des arts du Rhin(HEAR) !

Comment lancer mon association ou mon entreprise, quel statut correspond le plus à mes besoins, à quoi peuvent me servir les réseaux ? Nombreux sont les jeunes musiciens qui terminent leurs études, sans avoir une idée précise de leur parcours professionnel à venir.

C’est pourquoi nous vous invitons, le jeudi 26 janvier prochain, à notre matinée de rencontres, au cours de laquelle trois intervenants viendront répondre à ces différentes questions : Marc Coppey, Charlotte Juillard et Antoine Pecqueur.

En partageant leurs expériences et en transmettant leurs conseils personnels, nous aurons ainsi l’occasion de développer plusieurs thématiques, en lien avec la professionnalisation et les perspectives de carrière des jeunes musiciens, une fois leur diplôme en poche.

► Infos pratiques ◄

– Rendez-vous le jeudi 26 janvier 2017, à 10h00, au Conservatoire de Strasbourg.
– Entrée gratuite.
– Ouvert en priorité aux élèves du Conservatoire et des filières universitaires de musicologie.
– Ouvert au public, dans la limite des places disponibles.
– Présence d’Olivier Erouart, directeur de la radio ACCENT4, en tant que médiateur.
– Buffet après la dernière intervention.

En partenariat avec la Haute école des arts du Rhin, l’association Apogée Culture des étudiants du Master PGC, ScPo Strasbourg, l’ Université de Strasbourg – page officielle, Crédit Mutuel, ACCENT4, le Ministère de la Culture et de la Communication et de l’ Association des étudiants de l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg.

► Marc Coppey ◄

(Liens utiles)

http://www.marccoppey.com/fr
http://www.les-musicales.com/

« […] Son parcours, marqué par un grand éclectisme, le distingue. Passionné par la musique de chambre, il explore le répertoire avec Maria-João Pires, Stephen Kovacevich, Nicholas Angelich, Aleksandar Madzar, Michel Beroff, Kun-Woo Paik, Michel Dalberto, Peter Laul, François-Frédéric Guy, Nelson Goerner, Augustin Dumay, Victoria Mullova, Liana Gourdjia, Valeriy Sokolov, Ilya Gringolts, Tedi Papavrami, Lawrence Power, Janos Starker, Marie-Pierre Langlamet, Michel Portal, Romain Guyot, Emmanuel Pahud ou les Quatuors de Tokyo, les Takacs, Prazak, Ebène ou Talich. Il est aussi le violoncelliste du Quatuor Ysaÿe pendant cinq ans. […]
Marc Coppey a enregistré des œuvres de Beethoven, Debussy, Emmanuel, Fauré, Grieg et Strauss, pour les labels Auvidis, Decca, Harmonia Mundi et K617. Il a gravé l’intégrale des Suites de Bach (ffff de Télérama), un disque consacré à Dohnanyi (10 de Répertoire), un album consacré aux grandes sonates russes avec Peter Laul pour le label Aeon/Harmonia Mundi ainsi que le Quintette de Schubert avec le Quatuor Prazak pour le label Praga et le concerto de Martin Matalon (Accord/Universal). Plus récemment, est paru un disque consacré aux œuvres concertantes de Dutilleux et Caplet, avec l’Orchestre Philharmonique de Liège sous la direction de Pascal Rophé (Diapason d’Or, Choc du Monde la Musique, Clef Resmusica, BBC Music Magazine*****), suivi d’un album dédié aux sonates de Brahms en compagnie de Peter Laul (Aeon) puis à Schubert (Arpeggione) et du premier enregistrement des œuvres concertantes de Dubois (Mirare). […]
Marc Coppey concilie sa carrière de soliste avec le souci de la transmission : il est professeur au Conservatoire National Supérieur de Paris et donne des master-classes dans le monde entier. Il assure la direction artistique du festival « les Musicales » de Colmar et il est depuis 2011 le directeur musical de l’orchestre les Solistes de Zagreb.
Né à Strasbourg, Marc Coppey a étudié au Conservatoire de sa ville natale, au Conservatoire National Supérieur de Paris et à l’Université de l’Indiana, Bloomington (Etats-Unis). »

(Citation tirée du site de Marc Coppey).

► Charlotte Juillard ◄

(Liens utiles)

http://www.philharmonique-strasbourg.com/index.php
http://quatuorzaide.com/

« Elle découvre le violon à trois ans et demi, puis entre au Conservatoire de Montpellier à six ans, obtenant son Premier prix à treize ans. Elle intègre ensuite le Conservatoire de région de Paris, puis, en 2002, le Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classer d’Olivier Charlier. Une fois diplômée, à dix-neuf ans, elle se perfectionne au violon avec le violoncelliste Marc Coppey, « une manière de travailler davantage la musique que l’instrument », explique la musicienne. Elle étudie ensuite à la Hochschule für Musik de Cologne avec Mihaela Martin. Elle s’intéresse tout particulièrement à la musique contemporaine, participant notamment à l’Académie d’orchestre de Lucerne dirigée par Pierre Boulez (2004 et 2007). En 2009, Charlotte Juillard fonde le Quatuor Zaïde – dont elle est premier violon – avec Pauline Fritsch (violon), Sarah Chenaf (alto) et Juliette Salmona (violoncelle). Très rapidement, la formation soutenue par le Mécénat musical Société Générale (pour plus de détails, consulter www.quatuorzaide.com) remporte de nombreuses récompenses. Citons le Premier prix du Concours international Joseph Haydn de Vienne ainsi que trois Prix spéciaux dont celui de la meilleure interprétation des œuvres de Haydn (2012) ou le Premier prix au Concours international de musique de Pékin (2011). Leur premier disque regroupant des pages de Janáček et Martinů (NoMadMusic, 2014) a connu un beau succès public et critique. Après avoir été lauréate, en janvier 2014, du concours de recrutement du premier violon super soliste, elle intègre l’Orchestre philharmonique de Strasbourg. »

(Citation tirée du site de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg).

► Antoine Pecqueur ◄
(Liens utiles)

https://www.francemusique.fr/personne/antoine-pecqueur
http://www.musicora.com/fr/antoine-pecqueur-journaliste-et-présentateur-pour-la-chaîne-mezzo-chef-de-la-rubrique-enquête-à-la

« Prix de basson du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon et diplômé de l’Institut Français de Presse à Paris, Antoine Pecqueur est à la fois musicien et journaliste.
Il joue régulièrement au sein d’orchestres sur instruments anciens (La Chambre Philharmonique, Les Siècles, Anima Eterna, Orchestre de l’Age des Lumières…) et d’ensembles de musique contemporaine (Ensemble Linea…). En soliste, il s’est déjà produit dans des concertos de Vivaldi (avec l’Orchestre de chambre d’Ingolstadt), Mozart et Richard Strauss.

Après avoir collaboré au Monde de 2006 à 2012, Antoine Pecqueur est journaliste et présentateur à la chaîne de télévision Mezzo. Il est également chef de la rubrique « Enquêtes » à La Lettre du Musicien et collabore comme reporter au magazine Classica. Sur les ondes, il collabore comme chroniqueur et reporter à France Musique et RFI.

Il est l’auteur de deux livres : Les Ecrans sonores de Stanley Kubrick (éditions du Point d’exclamation) et Les plus beaux opéras du monde (avec le photographe Guillaume de Laubier, éditions de La Martinière). A paraître : Les espaces de la musique, architecture des salles de concert et des opéras (éditions Parenthèses). »

(Citation tirée du site France Musique).

La Mémoire créative de la Révolution syrienne – Samedi 21 janvier 2017

► SAMEDI 21 JANVIER – 17H (ouverture des portes 16h15) – RENCONTRE AVEC SANA YAZIGI ET CECILE BOEX – ESPACE SCHOEPFLIN (2A rue de la Fonderie) – Entrée libre dans la limite des places disponibles

Les étudiantes du Master 2 « Politique et Gestion de la Culture » (ScPo Strasbourg), Apogée Culture, en partenariat avec le Festival Les Vagamondes, de La Filature, Scène nationale – Mulhouse vous invitent à la rencontre organisée avec la graphiste syrienne, Sana Yazigi, autour de son projet « La Mémoire Créative de la Révolution Syrienne ».

Sana Yazigi sera rejointe par Cécile Boëx, docteure en science politique et maître de conférences à l’EHESS, pour une discussion sur le thème « les usages de la vidéo par les manifestants et les activistes comme nouveau moyen d’action protestataire ».

—————
Sana Yazigi a récolté toutes formes d’expression intellectuelle et artistique produites pendant la révolution syrienne. La force de son projet Creative Memory est de constituer une interface des souvenirs et de la mémoire de la révolution, qui a valeur de résistance contre l’oubli.

Par la présentation de ses travaux et un échange avec Cécile Boëx (anthropologue et politologue), nous vous invitons à découvrir comment le peuple syrien s’exprime publiquement, à travers des pratiques artistiques variées, pour s’inscrire dans l’histoire de ce grand mouvement de protestation. Aujourd’hui, force est de constater que les images de Daech et Bachar Al-Assad occultent toute autre image du quotidien de ce pays dévasté. Pourtant, nombreux sont ceux qui ont le courage et le désir de s’exprimer pour un changement de l’histoire. Porter un autre regard est indispensable, et cela commence par prendre en compte les graffitis, les photographies, les dessins, les films, les caricatures… des artistes comme des citoyens.
—————-

Après la rencontre, le vernissage d’une exposition de photographies d’œuvres recueillies par Sana Yazigi et mises en ligne sur le sitewww.creativememory.org, aura lieu dans le Hall de l’Espace Schoepflin.

► EXPOSITION PHOTO – HALL ESPACE SCHOEPFLIN (2A rue de la Fonderie) : Vernissage 21 JANVIER APRES LA RENCONTRE (entrée libre, ouvert au public) et du 23 AU 27 JANVIER – 8H-18H (accès réservé aux étudiants, personnels et professeurs de l’Université de Strasbourg)

Cette exposition est organisée avec le concours du FAB Festival International des Arts de Bordeaux Métropole
________________________________________
SANA YAZIGI
Graphiste syrienne diplômée de la faculté des Beaux-Arts de Damas. Fondatrice du projet et du site Creative Memory of the Syrian Revolution, qui a pour but de regrouper toutes les formes d’expression intellectuelle et artistique produites pendant la révolution.

CECILE BOEX
Docteure en science politique et maître de conférences à l’EHESS. Elle est spécialiste des usages de la vidéo et des supports cinématographiques comme vecteurs d’expression contestataire. Elle a notamment travaillé sur le conflit révolutionnaire syrien.

Plus d’informations: Les Vagamondes 2017 festival des cultures du Sud @LaFilature et The Creative Memory – الذاكرة الإبداعية

En partenariat avec : La Filature, Scène nationale – Mulhouse
Avec le soutien de : Apogée Culture, ScPo Strasbourg, Université de Strasbourg – page officielle, Crédit Mutuel, Ministère de la Culture et de la Communication

Lumière sur la création – Partenariat PGC / TNS – Lundi 16 janvier 2017

Lumière sur la création – Partenariat PGC / TNS
Artistes :  Comment gérer sa vie administrative ?
Une matinée d’information proposée par les étudiant du Master Politique et Gestion de la Culture de Sciences Po Strasbourg à destination des élèves du TNS. 
Né de l’envie de partager nos expériences et nos formations, le partenariat Apogée / TNS reprend du service en 2017. Au travers d’une matinée d’information interactive, nous tenterons de faire lumière sur la création artistique en donnant aux élèves du TNS des clefs pour mener à bien leurs projets futurs.
Sujets abordés
– Structuration juridique 
– Les contrats du spectacle vivant
– Les droits d’auteurs

Le 16 janvier 2017 de 9h30 à 12h – Espace Schoepflin.

Cinéma Art et Essai – Le Couple Distributeur / Exploitant – 26 janvier au Cinéma Star

La Table ronde portera sur les problématiques inhérentes à l’exploitation et à la distribution de films labellisés art et essai en France. Les intervenants présenteront à la fois les stratégies de sortie des films tant au niveau du marketing que de la présence géographique sur le territoire (nombre de copies, salles partenaires, etc.), ainsi que les conditions d’exploitation et de réception de ces mêmes films. A la table ronde seront présents la directrice de distribution de la société Pyramide Distribution, Roxane Arnold, et le gérant des Cinémas Star et directeur du SCARE (Syndicat des cinémas d’Art, de Répertoire et d’Essai), Stéphane Libs. Le débat sera animé par Ghislain Benhessa, docteur en droit et enseignant à l’Université de Strasbourg. Le public aura l’occasion de poser ses questions aux intervenants invités lors d’une session de questions-réponses. Cette première partie de soirée se clôturera par un cocktail apéritif où les échanges entamés à la fin de la table ronde pourront continuer dans une ambiance chaleureuse et conviviale. La soirée se poursuivra par l’Avant-Première du film Dans la forêt en présence du réalisateur Gilles Marchand et de l’acteur principal Jérémie Elkaïm.

Table ronde et Avant-Première

Voici le programme de la soirée qui t’attend jeudi 26 janvier :
18h15 : Table ronde sur la distribution et l’exploitation des films art et essai
19h45 : Cocktail apéritif
20h30 : Avant-Première du film Dans la forêt en présence de l’équipe du film : le réalisateur Gilles Marchand et l’acteur Jérémie Elkaïm !

Pour bénéficier d’un tarif préférentiel (8€ le pack « Table ronde & Avant-Première), écris-nous sur debat.art.essai@gmail.com!
Prix hors réservation :
Table ronde : 5€ & Avant-Première : Tarifs habituels des Cinémas Star.

En partenariat avec: LES CINEMAS STAR DE STRASBOURG
Avec le soutien de: Ministère de la Culture et de la Communication,Apogée Culture, Crédit Mutuel, Université de Strasbourg, Boulangerie Woerlé, Le Mat de Cocagne, Les ills, Athena, l’association culturelle des juristes