Des catcheurs congolais sur la place d’Austerlitz à Strasbourg, c’est ce que nous donne à voir l’association La Chambre le 12 janvier 2015 à 17 heures. Exploration d’un espace photographique téméraire.

DSCF1533

Christophe Thiebaut et Emeline Dufrennoy © Simon Rannou

Nous somme seize aujourd’hui à venir visiter La Chambre située au 4 place d’Austerlitz. De nuit, les photos résonnent et attirent les passants qui se collent aux vitres comme des papillons. En effet, à cette heure, La Chambre est fermée au public mais n’est pas noire : après nous, elle accueillera des apprentis à 19h.

« Les professionnels de La Chambre savent optimiser, tant leur espace que leur temps et leurs actions » Emeline Dufrennoy

Nous sommes accueillis par le président de La Chambre, Christophe Thiebaut, par sa directrice Emeline Dufrennoy et par son administratrice, Coralie Athanase. Avant tout, le président de l’association nous dresse l’histoire de ce lieu atypique alors que nous nous tenons au milieu de congolais spectaculaires photographiés par Colin Delfosse, jeune auteur belge membre du collectif Out of Focus. L’association La Chambre est née d’une scission avec l’association Chambre à Part, majoritairement composée de photographes et destinée à la promotion de leur travail. En effet, meus par la volonté d’exposer de jeunes photographes du monde mais aussi de participer à leur formation, Emeline Dufrennoy, Christophe Thiebault et leurs partenaires se lancent dans la création de La Chambre, qui correspond aujourd’hui à ce lieu dans lequel nous déambulons. Des bureaux administratifs à quelques mètres – que nous rejoindrons plus tard pour un échange privilégié avec les intervenants sur des questions d’administration culturelle – et des chambres prêtes à recevoir des photographes en résidence l’accompagnent.

DSCF1507

Emeline Dufrennoy © Simon Rannou

L’espace principal correspond à une ancienne galerie d’artisans décorateurs particulièrement bien adaptée à l’exposition de photos du fait de ses lumières protectrices. Deux salles d’exposition et une salle destinée à la médiation photographique la compose. Selon Emeline Dufrennoy, les professionnels de La Chambre savent optimiser, tant leur espace que leur temps et leurs actions.

« Il faut être astucieux, créatif et avoir de la chance » Christophe Thiebaut

Sept salariés dont quatre à temps plein, cinq à six expositions par an et quatre à cinq expositions par an hors-les-murs, environ 30 000 visiteurs au total, La Chambre est une affaire qui roule. Néanmoins, « il faut chercher des ressources tout azimut » rappelle Christophe Thiebaut. L’association dispose d’environ un tiers de financement publics assorti de financements privés et de quelques ressources propres grâce à la billetterie et aux cours. « Il faut être astucieux, créatif et avoir de la chance » ajoute le président de La Chambre. Le bon fonctionnement de cette organisation nécessite donc « un dialogue soutenu » entre les membres, des missions pour chacun bien définies et une feuille d’objectifs précis. En outre, l’association fonctionne selon une logique de « spécularisation », c’est-à-dire par saison en dessinant à l’avance son programme artistique, et en gardant une dynamique de coproduction avec d’autres salles d’expositions artistiques.

DSCF1512

La Chambre © Simon Rannou

Concernant les actions qu’elle met en place, La Chambre est présente sur de nombreux fronts tout en gardant son cap : l’exposition et la formation à l’image. Elle organise entre autre des actions de médiation auprès de publics dits empêchés, des cours du soir pour différents niveaux et des expositions historiques chaque été.

Par ailleurs, elle répond à des missions photos pour Strasbourg en accompagnant les artistes sélectionnés, organise le festival de photographie Oblick en partenariat avec l’Allemagne et la Suisse et grâce à des fonds européens, prépare la formation Perspective pour accompagner de jeunes auteurs, parfois jusqu’à Arles et son festival international de la photographie et multiplie les opérations hors-les-murs comme au Sofitel de Strasbourg ou à la brasserie Schtuzenberger à Shiltigheim.

DSCF1549

Réunion post-visite © Simon Rannou

L’association présente actuellement sa quatrième saison, et la promeut grâce à des cartes postales qui ornent peut-être déjà les murs de chambres strasbourgeoises.

Pour plus d’informations, consultez le site de La Chambre