Découvrez les avis des anciens étudiants sur le Master Politique et Gestion de la Culture :

« Outre la qualité des enseignements, l’année de Master a été particulièrement enrichissante du fait de la diversité des profils qui composaient ma promotion. J’ai énormément appris des expériences de mes camarades de classe, de leurs visions de ce qu’est la culture aujourd’hui, et quelques uns d’entre eux font aujourd’hui partie de mon réseau professionnel. J’ai d’ailleurs trouvé mon premier emploi avant la fin de mon stage. »

Michal B.
Consultante en communication en freelance

 

« Au-delà de la renommée de Sciences Po (réelle et clairement remarquée par les employeurs) c’est surtout la qualité et la diversité des intervenants professionnels qui font à mes yeux la richesse de ce Master.
L’appréhension de la complexité et de la nécessaire adaptabilité dont doivent faire preuve les acteurs de ce secteur (tout du moins en spectacle vivant) a été constructive par l’étude de cas concrets, mises en situation et échanges des travaux de toutes et tous. Logiquement ce sont aussi ces mêmes intervenants qui offrent un solide « vivier » de personnes à joindre pour un stage comme indispensable entrée dans le marché du travail. Humainement ce fut une réussite totale, sincère et créatrice de liens personnels et professionnels. »

Benjamin B.
Chargé de diffusion – MCNN Nevers

 

« Sans doute pour moi la meilleure année universitaire par l’ambiance très chaleureuse de la promotion, j’ai apprécié le Master II PGC pour ses enseignements très concrets. Particulièrement les études de cas et le travail sur le marketing, dont nous ignorions tout pour la plupart, et pourtant fort utiles dans la vie professionnelle. Les enseignements plus « généraux » m’ont moins servi par la suite, mais un peu de culture générale ne fait pas de mal… Même si elle doit, à mon sens, représenter en Master II professionnel une part plus symbolique. »

Antoine B.
Administrateur, Théâtre du Coin des Mondes, Evry (91) / La Fabrique, atelier d’effervescence artistique, Missery (21)

 

« Cette première année de Master était l’année des possibles avec un programme pédagogique qui s’est façonné au grès de nos retours. Nous avons eu la chance d’être les premiers étudiants et le plus appréciable était d’être avec des personnes aux parcours professionnels et artistiques très divers et complémentaires (arts plastiques, musique, édition, arts vivants…) ayant travaillé ou aspirant à prendre part à des projets associatifs ou institutionnels, locaux ou européens. »

Danijela J.

 

« Après des études d’histoire j’ai souhaité faire ce master afin d’acquérir des connaissances techniques nécessaires pour travailler dans le milieu culturel. J’ai notamment fait un stage à l’auditorium du Louvre puis j’ai occupé différents postes dans des musées parisiens (musée du quai Branly et Centre Centre Georges Pompidou). Je me suis ensuite réorienté vers un métier un peu plus de terrain.
Le Master PGC est intéressant car il est clairement tourné vers le monde du travail (intervenants professionnels et visites de lieux, cours à caractère technique (fiscalité, comptabilité…). De plus, des cours plus théoriques permettent d’avoir des clés pour comprendre le milieu culturel français et européen et ainsi mieux saisir les problématiques spécifiques à ce secteur professionnel.
Plusieurs améliorations peuvent sans doute être apportées : cours de gestion approfondie et TP sur des questions techniques précises.
L’ambiance était vraiment super. Nous avons organisé plusieurs orgies avec boissons et cotillons. J’ai gardé contact avec un petit nombre de personnes qui sont devenus des amis.
Voilà. Pour conclure je dirais que cette formation est très bien et est encore mieux lorsque l’on sait vers quel type d’emploi on voudrait s’orienter. »

Arnaud C.
Libraire, rayons Arts et sciences humaines, Le Merle Moqueur – Librairie du 104 Paris

 

« Le master PGC est une formation vraiment professionnalisante pour ceux qui souhaitent travailler dans le secteur culturel et plus particulièrement dans l’administration. De nombreux cours sont assurés par des professionnels expérimentés du secteur et non par des universitaires, ce qui est un vrai plus. Cela dit, les contenus sont majoritairement axés sur le domaine du spectacle vivant et il n’existe pas de choix d’options pour se spécialiser dans une direction ou dans une autre. »

Krieger J.