Le signe & le politique.

Conférence organisée par les élèves du Master II Politique et Gestion de la Culture.

Les étudiants du Master 2 Politique et Gestion de la Culture de l’IEP de Strasbourg, en collaboration avec l’Ecole des arts décoratifs de Strasbourg, sont heureux de vous inviter à une conférence sur « le signe et le politique », abordant cette question sous des focales différentes : historique, politique, sociologique et typographique.

Cette conférence aura lieu le mercredi 1er Février 2012 à 18h, dans l’amphi 324, à l’IEP de Strasbourg, et sera suivie d’un apéro-débat.

Pour voir l’affiche en plus grand cliquez dessus!

ARTE

Découverte d’Arte.

Jeudi 19 janvier nous avons eu le plaisir d’entrer dans les locaux d’Arte à Strasbourg où est installée l’administration de la chaine de télévision.
Nous avons eu l’honneur d’être accueillis par le directeur de gestion Monsieur Victor Rocaries qui nous a sensibilisé aux politiques de programmation et de communication de cette chaine si particulière. Nous sommes donc remontés dans le temps, jusqu’à la création d’Arte, pour découvrir comment elle s’est forgée son identité pour devenir une chaine qui éveille à la curiosité.
Avec lui nous avons évoqué la problématique de l’audimat et de la compétition avec les autres chaines du paysage audiovisuel français. Leur problématique se rapproche de celle de bon nombre d’entreprises culturelles que nous étudions en ce moment.
Une bien belle matinée pour les PGC à l’approche des examens!

5ème édition des cycles de conférences sur les festivals

La 5ème édition des « cycles de conférences Culture » sur le thème de « La culture en Festivals », proposé par l’Université de Strasbourg Service universitaire de l’action culturelle, le master Politique et gestion de la culture de l’Institut d’études politiques et la DRAC Alsace, a eu lieu de septembre 2011 à février 2012 à Strasbourg.

Le nombre de festivals, notamment en France, n’a cessé de croître au cours des trois dernières décennies. Les attentes multiples qu’ils suscitent sont à la mesure de cet engouement : renouvellement et diversification des publics, attractivité touristique, retombées économiques ou encore découverte des nouveaux talents. Des interrogations se font également jour sur les effets de cette multiplication comme sur les évolutions des festivals, qui favoriseraient aujourd’hui standardisation culturelle et prime accordée à l’événement, fondant des inquiétudes plus générales sur les transformations du monde de la culture dont ces manifestations sont le vecteur en même temps que le reflet.

Lire plus